Le Start Me Up Challenge, un tremplin pour les jeunes entrepreneurs

C’est impressionnant de voir à quel point la région de Charleroi regorge de jeunes entrepreneurs qui ne manquent pas d’idées, passionnés par leur projet et qui mettent tout en œuvre pour avancer dans la concrétisation de celui-ci.Les jeunes ont une réelle envie d’entreprendre et cela se voit ! Chaque année, ils sont de plus en plus à rejoindre les troupes du Start Me Up Challenge. Le Start Me Up Challenge (SMUC) est un programme organisé par le Centre d’Entreprise et d’Innovation Héraclès et l’espace de coworking Switch grâce au soutien de l’Agence de Stimulation Economique.

Le Start Me Up Challenge, c’est quoi ?

Ce programme vise avant tout à encourager l’esprit d’initiative des étudiants de la région de Charleroi Métropole et à les préparer à relever les défis de la création de leur propre entreprise. L’année 2018 marque la 4e édition de ce programme. L’occasion pour nous de revenir sur le Start Me Up Challenge et les projets qui se sont concrétisés.

Quel aide le Start Me Up Challenge apporte-il aux étudiants ?

  1. Un coaching personnalisé
  2. De nombreux challenges entrepreneuriaux
  3. Des formations pratiques
  4. La rencontre de différents experts en la matière
  5. La possibilité de rencontrer et de réseauter avec des professionnels
  6. Une aide au financement

Focus sur quelques projets plus concrets :

Aurélien Luz est un jeune étudiant en gestion de l’entreprise à Charleroi. Il est le créateur de la plateforme d’e-commerce Shape’n go qui a été mise en ligne le 31 janvier dernier. Shape’n Go vise à informer le consommateur, à lui apporter de précieux conseils et recommandations de professionnels. La plateforme permet également de trouver une gamme de bons compléments alimentaires et autres produits consommables.

 

Moyra.B est la marque créée par Maeva Bohy, une jeune étudiante en comptabilité qui voue une réelle passion pour la mode. Elle réalise ses propres créations et confectionne des articles de mode sur base de tissus et d’objets de récupération sous la marque éponyme Moyra.B. Sa plateforme d’e-commerce sera en ligne d’ici le 1er juillet et en attendant sa sortie, Maeva organise des défilés au Château de Monceau-sur-Sambre afin de faire par au grand public de ses nouvelles créations. Pour ne rien perdre des nouveautés, n’hésitez pas à vous abonner à sa page facebook.

 

Lyvie est la conceptrice de la marque « Lyvie’s cooking », un concept qui promeut la cuisine africaine via différents canaux. À l’heure actuelle, elle a réussi à fédérer une communauté de plus de 160 000 personnes sur sa page Facebook mais pas seulement ; elle a sorti fin novembre une deuxième édition de son livre de cuisine africaine, « Lyvie’s Cooking : la cuisine africaine accessible à tous ! »

SPREAD THE WORD!
Facebook
LinkedIn
Instagram