Lionel Cordier : « Je ne suis pas carolo pourtant j’❤ Charleroi. »

Lionel Cordier est namurois d’origine, il est le co-fondateur et directeur général de la plateforme Ludus qui est un outil qui vous permet de rendre beaucoup plus créative et impressionnante votre présentation de type PowerPoint. Lionel a fait ses études à la Haute Ecole Albert Jacquard en tant que designer graphique avant de lancer ce projet avec un ami. Aujourd’hui, il se prête au jeu et nous explique pourquoi il  Charleroi, même si il n’est pas carolo.

Qu’est-ce qui vous a amené à Charleroi ?

On cherchait une maison à la campagne, on est tombé sur un penthouse sympa à Charleroi. Pour le coup c’est presque par accident que nous avons atterri dans la région même si j’avais décroché mon premier job chez Dupuis à Marcinelle. Disons que je ne mettais pas les pieds en terre inconnue, du moins pas trop !

Aviez-vous des préjugés sur la ville ? Quels étaient-ils ? Et en quoi ont-ils ou non changé ? 

En clair, j’avais tellement entendu dire que c’était une ville de « bras cassés », c’est donc l’idée que je me faisais des carolos quand je suis venu m’y installer ! Ensuite, j’ai rencontré un tas de gens très motivés à faire bouger leur ville. Évidemment, les gros travaux de la ville ont aussi aidés à aller dans ce sens. J’avais également d’autres préjugés comme quoi c’était une ville sale et triste mais après avoir découvert certains lieux un peu cool, j’ai constaté que c’était tout le contraire ! Charleroi est une ville que je considère aujourd’hui comme très riche, artistiquement et humainement.

Selon vous, quelles sont les grandes qualités des carolos ? 

Les carolos sont entreprenants, ils n’attendent pas qu’on fasse les choses pour eux ! Ils savent ce qu’ils veulent et à quoi ils veulent arriver. Ils ont des projets plein la tête et n’hésitent pas à franchir le pas afin de les concrétiser.

Si vous deviez décrire Charleroi en un mot, quel serait-il et pourquoi ?

Je choisirais le mot « PATRIMOINE » car pour moi, Charleroi a un patrimoine très riche et n’oublie pas ses origines qui lui viennent du charbonnage. Elle parvient à nous faire admirer ses courbes noires qui, de prime abord, ne sont pas des plus séduisantes. Ces paysages industriels font partie de ses gênes, de ses racines et de sa culture. Les carolos ont raison de l’exploiter !

Quels sont vos 3 QG à Charleroi ? 

Sans hésiter : l’Eden, le Quai 10 ainsi que le restaurant An-nam.

Vous sentez-vous carolo si oui de quelle manière ? 

Ne le prenez pas mal, mais je ne me sens pas encore carolo : il n’y a pas très longtemps à présent que j’y ai posé mes bagages ! Je suis encore en mode touriste pour le moment, je découvre les petits trésors cachés de la métropole. Et je compte bien en profiter !

SPREAD THE WORD!
Facebook
LinkedIn
Instagram

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut