Pourquoi visiter Charleroi en 2018

En 2018, Charleroi est « the place to see » ! Envie de découvrir un décor urbain original cette année ou même de mieux connaître votre propre ville ? Pensez à Charleroi !

Ville industrielle wallonne à la culture underground en plein renouveau qualifiée par certains de Nouveau Berlin ou encore de Ville la plus moche du monde, Charleroi fascine les amateurs d’underground et urbex (urban exploration) au point qu’un safari urbain y est organisé pour partir à la découverte de lieux aussi insolites et provocateurs qu’une usine désaffectée, le sommet d’un terril, un métro fantôme ou le pont du haut duquel la mère de Magritte s’est jetée à l’eau.

 Photo credit: YummyPlanet

Concrètement, on y fait quoi ?

1) On admire son patrimoine architectural remarquable

  • Place Charles II, l’Hôtel de Ville, de style Art déco et son beffroi reconnu au Patrimoine mondial Unesco ou encore le superbe passage de la Bourse qui reprend peu à peu vie et qui fait concurrence à la galerie du roi et de la reine de Bruxelles 😉
  • Parcours Charleroi Art Nouveau avec la rue de Marcinelle dans le « bas de la ville » (numéros 5 et 40) et la rue Léon Bernus, notamment avec la « Maison des Médecins » au numéro 40, la Maison Lafleur boulevard Solvay et la Maison dorée rue Tumelaire

     

2) On fait le plein de culture

  • Le BPS22, tout nouveau Musée d’art de la Province de Hainaut en plein coeur de la ville haute à Charleroi, est rapidement devenu l’un des grands lieux d’art contemporain belges. Jusqu’au 7 janvier 2018, un artiste français en a fait un immense skatepark !

  • À quelques kilomètres de là, le Musée de la photographie à Mont-sur-Marchienne n’est autre que le plus grand d’Europe. Vous y découvrirez l’histoire de la photographie et des expositions temporaires de grande qualité
  • À Marcinelle, l’ancien charbonnage du Bois du Cazier, Patrimoine mondial Unesco, propose 3 parcours muséaux consacrés au charbon, à l’acier et au verre. Il retrace aussi l’histoire de ce lieu unique et tragique
  • Le Musée des Beaux-Arts de Charleroi rassemble des œuvres d’artistes, principalement wallons, à partir du 19ème siècle. De la peinture à la vidéo, de la sculpture à l’installation, en passant par le dessin, la gravure, et autres médias !
  • Enfin, le théâtre de L’Ancre ravira les amateurs de dramaturgie pendant que les talents internationaux de Charleroi Danse vous émerveilleront de leurs chorégraphies.

musee-photo-charleroi (1)    pba

3) On découvre ses lieux de vie branchés

Si vous aimez les univers urbains décalés, vous allez être servi ! Expos, musique et performances underground font loi à Charleroi :

  • Dans les anciennes forges de la Providence à Marchienne-au-Pont, le Rockerilvous invite à vivre un tas d’événements (musique, arts plastiques et numériques, théâtre, cinéma, danse et arts de la rue) dans un cadre industriel comme vous n’en jamais vu !
  • Au Vecteur, dans le centre-ville : concerts, rencontres littéraires, expositions d’arts plastiques, rendez-vous digitaux et projections cinématographiques
  • À l’Eden, véritable lieu de vie carolo où se croisent pièces de théâtre, événements culturels, concerts et réflexions autour d’un verre ou d’un bon repas à la brasserie attenante
  • Au Quai10petit nouveau de la scène culturelle carolo, accueille brasserie, espace gaming, concerts et espace cinéma le long des quais

  le_vecteur  quai10  Eden-03  

4) On se détend et on se balade

  • De septembre à avril, le Palais des Beaux-Arts organise un mardi midi sur deux des concerts de musique classique. Profitez-en pour admirer la fresque de Magritte qui orne la salle des congrès !
  • Allez prendre un café ou une bière dans l’ancienne Médiathèque à deux pas des quais, qui s’est transformée en la Manufacture Urbaine, lieu culturel et restaurant qui fait la part belle aux produits artisanaux comme le pain, la bière et le café.
  • Vous préférez la vie de châteaux au décor industriel ? Pas de soucis ! Allez donc faire un tour du côté du Chateau de Monceau qui fut une demeure du roi de France Louis XIV ou à Ham-sur-Heure pour admirer le romantique château des Comtes de Mérode, vieux de plus de 1000 ans.
  • Charleroi ne serait pas Charleroi sans son passé industriel riche. Partez sur les traces des vieilles industries carolos à vélo depuis la gare, à pied ou en jogging le long du halage de la Sambre jusqu’à Marchienne-au-Pont (ou dans l’autre sens). Le paysage industriel, la nature et les grandes œuvres de street art feront le délice du photographe et du promeneur qui sommeille en vous !

    

5) On teste des activités insolites

Envie d’activités insolites au grand air ou presque ? Alors, laissez-vous tenter par :

  • Partez en safari urbain avec Charleroi Adventure : seul, en famille, entre amis ou collègues, découvrez l’endroit où la mère de Magritte s’est suicidée, la maison de Raymond La Science (de la bande à Bonnot), le métro fantome, la rue la plus déprimante de Belgique, grimpez au sommet d’un terril et visitez une authentique usine désaffectée. Dépaysement garanti !
  • Dans un esprit un peu plus sportif, partez à la découverte des terrils de Charleroi ! Ces sommets chargés d’histoire abritent aujourd’hui une flore et une faune exceptionnelles et offrent souvent une vue imprenable sur la ville, comme le Terril des Piges à Dampremy. Infos sur le site de la Maison du tourisme de Charleroi 
  • Carrément fan de randonnée ? Alors la boucle noire est faite pour vous : à travers des paysages industriels, post-industriels, des zones urbaines et semi-campagnardes, le tracé longe la Sambre et le Canal, côtoie des châteaux et des cathédrales industrielles, des ruelles anciennes, se faufile dans un parc à l’anglaise, parcourt d’anciennes lignes ferroviaires, passe à travers les murs, explore les vestiges d’un site minier, serpente dans une forêt réinventée, emporte les gens dans un tunnel sombre, escalade des terrils balcons sur la ville, franchit des terrils-territoires.
  • Envoyez-vous en l’air (littéralement) à l’Airspace Indoor Skydiving de Gosselies, le simulateur de chute libre le plus puissant, le plus haut et le plus perfectionné d’Europe
  • Fatigués après une longue journée ? Installez-vous dans le métro de la ligne Charleroi-Pétria et découvrez notre région d’une façon originale
  • Les balades photographiques URBEX : pour les passionnés de photographie et les curieux à la recherche d’anciennes pépites industrielles, Charleroi regorge de lieux « Urbex » à découvrir. Rien d’officiel néanmoins et beaucoup d’accès difficiles ou fermés. À vos risques et perils !

    

Alors, prêt à tomber amoureux de Charleroi ?

 

SPREAD THE WORD!
Facebook
LinkedIn
Instagram

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut